Des élections se profilent pour mars 2018 en Italie

le 19/10/2017 L'AGEFI Hebdo

Gouvernabilité. Le président italien Sergio Matarella pourrait prendre la décision de dissoudre le Parlement dans les derniers jours de l’année, ce qui permettrait d’organiser des élections dans les 45 à 70 jours suivants, comme le prévoit la Constitution italienne. Une des dates évoquées pour...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi