Désunion

le 19/10/2017 L'AGEFI Hebdo

Fin 2016, l’Opep et quelques autres pays producteurs de pétrole dont la Russie signaient un accord de réduction de la production de 1,8 million barils/jour à partir du 1er janvier 2017. En juin, cet accord était prorogé jusqu’en mars 2018. Le hic, c’est que tous les membres de la famille ne...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi