Un paramétrage délicat pour le « tapering » de la BCE

le 14/09/2017 L'AGEFI Hebdo

L’équation est complexifiée par l’épuisement du gisement de titres allemands et une clé d’achats de plus en plus flexible.

Une seule clé peut ouvrir plusieurs portes. Celle qui définit les achats par pays de la Banque centrale européenne (BCE) dans le cadre du PSPP* est un double de la clé de répartition du capital de la BCE. Si la seconde est fixée une fois pour toutes, la première évolue ces derniers mois avec...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi