Apocalyptique

le 14/09/2017 L'AGEFI Hebdo

Krzysztof Rybinski ne dit pas merci à Mario Draghi. En 2012, cet ancien vice-président de la banque centrale polonaise avait eu la riche idée de concevoir un fonds en zlotys pour parier sur l’éclatement de la zone euro et la mort de la monnaie unique. Baptisé Eurogeddon, ce placement s’est...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi