Les épargnants italiens délaissent les obligations

le 07/09/2017 L'AGEFI Hebdo

Les temps changent. Leur réputation était solidement ancrée depuis longtemps. En Italie, les ménages avaient coutume d’investir l’essentiel de leur épargne dans les titres émis par l’Etat et les banques. La crise est passée par là, les rendements ne sont plus ce qu’ils étaient, le programme d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi