Des flux trompeurs vers les émergents

le 08/06/2017 L'AGEFI Hebdo

Double face. Les marchés émergents enregistrent un quatrième mois consécutif de flux non résidents nets supérieurs à 20 milliards de dollars. En mai, obligations et actions ont engrangé 20,5 milliards de dollars à parts égales, selon les estimations de l’IIF (Institute of International Finance), pour qui cette tendance positive a été favorisée par la prudence de la Réserve fédérale américaine et la croissance économique soutenue. Mais ces chiffres ne prennent en compte que les flux dans les portefeuilles. Pour l’ensemble des capitaux (flux de portefeuilles, prêts transfrontaliers et investissements directs), le bilan est moins impressionnant. Sur la base des chiffres d’avril, l’ensemble des flux de capitaux nets (hors Chine) s’élève à 28 milliards depuis janvier, soit le début d’année le plus faible depuis 2014.

A lire aussi