Un prix de la recherche financière plus transparent

le 11/05/2017 L'AGEFI Hebdo

Malgré la séparation totale avec l’exécution voulue par MIF 2, le régulateur donne de la latitude pour permettre aux négociations d’aboutir à des solutions conformes.

Un prix de la recherche financière plus transparent
L’Esma, l’Autorité européenne des marchés financiers.
(Bloomberg)
Les premières réunions de place entre les acteurs du buy-side et du sell-side organisées cet hiver avaient souligné les problèmes de mise en œuvre de la réglementation MIF 2 sur la séparation entre financement de la recherche et financement de l’exécution. La directive imposera à partir de 2018...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

Sur le même sujet

A lire aussi