La course au « collateral »

le 20/04/2017 L'AGEFI Hebdo

L’imagination des financiers n’a pas de limites. Le Zimbabwe, en pleine crise économique, veut contraindre ses banques à accepter des garanties « mobiles » pour l’octroi de prêts, rapporte le Financial Times. Le président nonagénaire Robert Mugabe, à la tête du pays depuis 1980, espère ainsi...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi