Le Brexit à deux vitesses des satellites de Londres

le 13/04/2017 L'AGEFI Hebdo

Les territoires dépendant du Royaume-Uni en Europe pourraient connaître des destinées très diverses.

Le Brexit à deux vitesses  des satellites de Londres
Le statut politique de Gibraltar en fait pour l’heure une sorte de dégât collatéral du divorce qui s’opère.
(Fotolia)
Le déclenchement de l’article 50 par Theresa May le 29 mars 2017 et la publication de la feuille de route de l’Union européenne qui s’en est suivi ont mis à jour la complexité politique et institutionnelle du Royaume-Uni et des territoires qui lui sont rattachés. Très tôt, l’Ecosse comme l...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

Sur le même sujet

A lire aussi