Narendra Modi peaufine son image de réformateur

le 30/03/2017 L'AGEFI Hebdo

Après des débuts chahutés, le Premier ministre indien commence à dérouler son programme de réformes.

Si l’Inde joue pleinement son rôle de locomotive en Asie, avec 6,6 % de croissance prévue en 2016-2017, des faiblesses structurelles n’en persistent pas moins. L’investissement est en berne, à 26 % du PIB en septembre 2016, en baisse constante depuis mars 2013 (35,3 %). Les banques – notamment...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi