L’Etat français veut faire référencer des « OAT Vertes »

le 16/02/2017 L'AGEFI Hebdo

Cette première émission « green bond » a été un succès le 24 janvier, avec un carnet d’ordres de plus de 23 milliards ayant permis d’obtenir un bon prix.

Les investisseurs ont répondu présents à la première émission, le 24 janvier, d’obligations vertes de la France (« OAT Verte »), devenue le « green bond » le plus important par sa taille et sa maturité. Epaulée par Crédit Agricole CIB pour la structuration, plus Barclays, BNP Paribas, Morgan...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

Sur le même sujet

A lire aussi