L’économie allemande sensible aux aléas politiques

le 16/02/2017 L'AGEFI Hebdo

Après avoir enregistré un excédent commercial record l’an dernier, l’Allemagne va devoir affronter le Brexit et le protectionnisme américain.

L’économie allemande sensible aux aléas politiques
Le gouvernement d’Angela Merkel, ici le 27 janvier 2017, prévoit une croissance économique de 1,4 % cette année.
(Bloomberg)
L’économie allemande a une fois encore démontré sa robustesse en 2016, en affichant sa meilleure performance depuis 2011, avec une hausse du produit intérieur brut (PIB) de 1,9 % (première estimation). Mais au moment où les risques s’amoncellent, tant au niveau commercial avec la vague de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi