Brexit

Place aux lobbies

le 02/02/2017 L'AGEFI Hebdo

Le régime d’équivalence a les faveurs de la City. Bruxelles est en position d’attente.

Place aux lobbies
La Première ministre britannique Theresa May pendant son dicours sur le Brexit à Lancaster House à Londres le 17 janvier 2017.
(rea)
Le discours de Theresa May le 17 janvier dernier à Lancaster House à Londres a eu le mérite d’apporter des éclaircissements à la City. En déclarant que le Royaume-Uni allait sortir du marché unique, la Première ministre britannique a d’emblée retiré aux établissements financiers tout espoir de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

Sur le même sujet

A lire aussi