Le « high yield euro » aussi risqué que l’« investment grade »

le 26/01/2017 L'AGEFI Hebdo

Sortie. Si personne n’anticipe la fin du quantitative easing de la Banque centrale européenne (BCE), tout le monde y pense. Les stratégistes crédit de SG CIB, qui n’anticipent pas d’annonce de tapering avant septembre, estiment que la fin des achats d’obligations corporate (CSPP) sera négative...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi