L’immobilier résidentiel allemand est en surchauffe

le 10/11/2016 L'AGEFI Hebdo

Le marché fait face à une hausse rapide des prix et à un manque d’offre dans certaines villes. Point positif, la dette immobilière des ménages reste modérée.

Une bulle immobilière est-elle en train de se former en Allemagne ? Après des années de stagnation, les prix de l’immobilier résidentiel ont augmenté entre 3 % et 5 % par an depuis 2010, une moyenne nationale qui cache d’importantes disparités régionales et en particulier une forte hausse dans...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi