Innovation financière

BlackRock réduit les frais sur les ETF, les autres gérants sous pression

le 13/10/2016 L'AGEFI Hebdo

Tendance. Des causes différentes pour les mêmes conséquences. Selon le Wall Street Journal, BlackRock a réduit les frais de 15 ETF (exchange-traded funds) d’iShares aux Etats-Unis à des niveaux en deçà ou proches de ceux proposés par Vanguard et SSGA (0,04 % pour l’iShares Core S&P 500 ETF ou 0,05 % pour l’iShares Core US Aggregate Bond ETF). La société de gestion estime que les fonds répliquant les marchés avec des faibles coûts vont prendre une part de marché croissante suite au remaniement fédéral des règles d’épargne retraite. La société californienne Charles Schwab a diminué les frais de cinq ETF dans la foulée. En Europe aussi, les gérants anticipent un déclin de leurs frais lié à la baisse des rendements et aux réformes dans les prochaines années, voire dans les douze prochains mois, selon une étude de First au Royaume-Uni. En outre, les marges des sociétés de gestion européennes s’érodent, constate le dernier rapport Cerulli Edge-Global Edition, malgré une progression des revenus de plus de 14 % par an entre 2012 et 2016, à la fois à cause des contraintes réglementaires et d’une concurrence accrue qui les pousse à proposer une offre de produits toujours plus large.

A lire aussi