OPCVM La Banque Postale AM en tête sur le marché français en août

le 23/09/2010 L'AGEFI Hebdo

La filiale de La Banque Postale réapparaît

La Banque Postale Asset Management n’était pas encore apparue cette année dans notre Top 5 mensuel des gérants, établi par EuroPerformance au regard de leurs montants de souscriptions sur leurs OPCVM de droit français. Elle se classe en tête au titre du mois d’août, avec 2,4 milliards d’euros de souscriptions, quasiment exclusivement concentrées sur les fonds de trésorerie. Sa collecte est en effet négative sur les produits garantis, obligataires et diversifiés, mais légérement positive sur les actions. Le bilan de son poursuivant, CM-CIC AM (pour sa part déjà quatrième en juillet et premier en avril) est comparable.

Le classement prend en compte les « enseignes commerciales ». Aussi, pour les réseaux de Crédit Agricole et Société Générale, les souscriptions comptabilisées sont celles des fonds distribués par ces « enseignes ». C’est ainsi que le nom de leur filiale de gestion d’actifs commune, Amundi, n’apparaît pas. En août, ces deux réseaux se suivent aux troisième et quatrième places, leur collecte restant focalisée sur les produits monétaires. A noter, en outre, qu’au cinquième rang figure la BFT (Banque de financement et de trésorerie), une filiale du groupe Crédit Agricole.

Enfin, le leader incontesté du marché des OPCVM de droit français en 2009 et 2010, Carmignac, disparaît de notre Top 5. Premier sur l’ensemble de l’année dernière et chaque mois depuis le début de cette année (sauf en avril, troisième), il recule à la sixième position avec tout de même 721 millions d’euros de collecte, qui s’ajoutent donc aux 12 milliards levés au cours des sept premiers mois de 2010.

Un retour de la collecte sur le marché

Après 26 milliards d’euros de décollecte en juin, puis 1,9 milliard en juillet, le marché des fonds de droit français a retrouvé des couleurs en août, à +10,4 milliards. Seule la catégorie actions est dans le rouge. L’ensemble du marché connaît ainsi un petit recul de ses encours depuis le début de l’année, de 2,3 % à 837 milliards d’euros. La baisse la plus forte est celle de la catégorie Trésorerie (-7 % à 376 milliards). Les actifs des fonds obligataires et diversifiés gagnent chacun plus de 8 %, à respectivement 78 et 129 milliards, tandis que les produits actions résistent à -1,9 %, pour 185 milliards, fin août.

A lire aussi