L'avis de... Erik Christiansen, responsable de la stratégie d’investissement de l’Erafp*

« Notre engagement n’est fondé ni sur la performance ni sur le degré de risque »

le 03/06/2010 L'AGEFI Hebdo

« L’Erafp a décidé dès sa création en 2005 d’adopter une gestion 100 % ISR (investissement socialement responsable, NDLR). Notre engagement n’est fondé ni sur la performance ni sur le degré de risque de ce type de gestion. Il s’agit plutôt de contribuer à promouvoir les entreprises, les Etats et les collectivités territoriales ayant un comportement en adéquation avec nos valeurs, qui couvrent cinq domaines : l’état de droit et les droits de l’homme, le progrès social, la démocratie sociale, l’environnement et la bonne gouvernance. La crise nous a confortés dans notre décision en démontrant que les marchés financiers ne peuvent pas être déconnectés de l’économie réelle. Or, l’ISR contribue à promouvoir une économie saine qui participe à la stabilité des marchés. Par ailleurs, nous constatons que les portefeuilles ISR, tant en actions qu’en obligations, présentent un biais défensif plutôt favorable en temps de crise.Nous gérons aujourd’hui 8,2 milliards d’euros, en majorité en interne, le solde (17,5 %) étant délégué à des sociétés de gestion externes en actions et en obligations crédit. »

*Etablissement de retraite additionnelle de la Fonction publique

A lire aussi