De l'or en barre

le 07/10/2010 L'AGEFI Hebdo

Les personnes fortunées ont désormais une part importante de leur portefeuille investie dans l’or, que ce soit sous la forme d’ETF (exchange-traded funds) ou de futures, mais aussi de physique, ont indiqué des spécialistes du placement aurifère lors du Reuters Global Private Banking Summit. Déflation ou inflation, croissance ou récession, dévaluations compétitives, l’incertitude est le lot de tous. Et pour s’en protéger, quoi de mieux que l’or, assurent les professionnels. Le physique fait même des ravages. On a vu un couple acheter carrément une tonne d’or et faire changer le lieu de stockage de son achat. JPMorgan vient d’annoncer la réouverture de gold vaults, ces coffres-forts sécurisés installés dans les caves des banques. L’once d’or vaut en ce moment 1.315 dollars. Elle en valait moins de 300 fin 2002. Le consensus nout prédit 1.350 dollars en fin d’année et plus par la suite. En dollars constants, nous sommes encore loin du record (la bulle) des années 80 et d’aucuns le voient à 2.000 dollars. Un vrai pari car l’or n’est qu’un pur prix de marché, n’offre aucun rendement et n’est jamais stable. Il monte ou il baisse.

A lire aussi