L’AEMF attise les convoitises

le 23/09/2010 L'AGEFI Hebdo

Qui pilotera la future autorité européenne des marchés financiers ? La question reste ouverte depuis le départ du Belge Eddy Wymeersch, officiellement pour cause de limite d’âge. On dit les Britanniques très intéressés par l’institution dont le siège restera à Paris, où se trouve déjà le CESR (Comité européen des régulateurs de marchés). Le rôle de l’AEMF (Autorité européenne des marchés financiers) sera essentiel pour assurer une réelle harmonisation. Elle se trouve investie du pouvoir d’interdire temporairement les ventes à découvert (même en couverture) en cas d’urgence. En attendant l’entrée en vigueur du texte, prévue en juillet 2012, elle va devoir s’assurer que les régulateurs font bien la même interprétation du texte.

A lire aussi