Les fonds de pension arrivent

le 10/06/2010 L'AGEFI Hebdo

Un nouvel acteur de taille pourrait venir animer les marchés de matières premières. CALSTRS (California State Teachers’ Retirement Systems), deuxième fonds de pension public des Etats-Unis (photo), envisage d’investir dans les matières premières. « Cela veut dire que les investissements de ce type deviennent respectables ! », s’exclame Ian Henderson, gérant chez JPMorgan Asset Management. Pour autant, cette démarche n’est ni novatrice ni surprenante. « A titre indicatif, les fonds souverains chinois, qui prennent des positions longues, sont présents sur ce créneau depuis longtemps. » L’argument majeur avancé par le fonds américain désireux de s’engager dans cette classe d’actifs est « de couvrir le risque d’inflation ». Même si les taux d’inflation sont plutôt bas dans les pays développés actuellement, cette interrogation est logique explique Bernard Aybran, directeur de la multigestion d’Invesco Asset Management : « La valeur des actifs doit être garantie afin de servir des retraites sur le long terme. »

A lire aussi