FONDS IMMOBILIERS Axa Reim maintient sa place de leader européen

le 08/07/2010 L'AGEFI Hebdo

Axa Reim, plus important gérant de fonds en Europe

Comme chaque année, l’association des fonds immobiliers européens non côtés (Inrev) vient de faire paraître son rapport annuel EuroProperty des plus importants gestionnaires d’actifs. A fin 2009, Axa Reim gérait 38,2 milliards d’euros (valeurs des immeubles implantés en Europe) contre 40 milliards un an auparavant, lui permettant de garder la première place du podium. Une vingtaine de véhicules drainent des investissements injectés dans des actifs implantés dans 17 pays d’Europe. Côté investisseurs finaux, les institutionnels et entreprises pèsent pour 82 % des actifs du gestionnaire sur le Vieux Continent, contre 18 % pour la clientèle grand public (réseau...). En seconde position, moyennant un écart significatif par rapport à la maison française, ING Reim réussit à garder sa deuxième place, avec un actif sous gestion en Europe de quelque 25 milliards d’euros, en baisse de 2,7 milliards par rapport à fin 2008. Credit Suisse clôt le trio de tête grâce à une valeur de portefeuille globale de 23,4 milliards d’euros. Son absence du palmarès 2008 s’explique par sa non-participation, à l’époque, à l’étude Inrev…

AEW Europe, filiale de gestion d’actifs immobiliers de Natixis Global Asset Management, l’autre maison française présente dans ce Top 10, glisse de deux places, avec des actifs sous gestion passant de 17,5 à 16,8 milliards d’euros.

Des valeurs dégradées

Sur les cent acteurs ayant répondu à Inrev, toutes origines confondues, les européens restent en tête au niveau mondial mais c'est ING Reim qui décroche la première place du palmarès. Le gérant hollandais, qui gère au total pas moins de 64,4 milliards d’actifs, se distingue certes par un niveau d’actifs sous gestion européens important, mais surtout par une exposition au marché nord-américain particulièrement forte, ses acquisitions s’élevant à 31,34 milliards d’euros. En comparaison, un gestionnaire américain tel que BlackRock, disposant d’une parfaite connaissance de son marché local, affiche 9,47 milliards d’euros d’actifs sous gestion. Tous marchés confondus, la maison hollandaise commercialise 70 véhicules immobiliers. ING Reim se positionne très loin devant le second… qui n’est autre qu’Axa Reim. Plus en détail, avec 147 millions d’euros en provenance de biens situés sur le continent asiatique, la filiale immobilière du groupe Axa gère au niveau mondial 38,4 milliards d’euros. Absent aux Etats-Unis, le gérant immobilier vient d’annoncer l’implantation d’une plate-forme de distribution, dont l’objet sera de commercialiser ses fonds paneuropéens auprès d’investisseurs nord-américains, mais également de procéder à des levées de capitaux afin de réaliser localement des acquisitions. Cette seconde position revenait en 2008 à JPMorgan Asset Management Global Real Asset. Mais la filiale de la banque d’investissement américaine a accusé, sur un an, une dévalorisation de ses immeubles de 38,7 %, faisant fondre la valeur de ses portefeuilles de 57,7 milliards d’euros à 35,2 milliards. Une baisse symptomatique : la très grande majorité des acteurs ont vu une fonte de leurs valeurs de portefeuilles, à l’image d’Aberdeen Property Investors qui accuse un décrochage de 13 % de la valeurs de ses immeubles entre 2008 et 2009. A noter la seule remontée d’IVG Institutional Funds qui double la valeur de ses fonds grâce à une stratégie d’investissement modifiée (réduction de voilure sur les zones d’implantation en passant de cinquante pays européens à quinze) et le lancement de deux nouveaux véhicules d’investissement.

A lire aussi