DEPOSITAIRES Pictet & Cie, établissement le plus apprécié des investisseurs

le 22/07/2010 L'AGEFI Hebdo

Un classement basé sur des notes

La banque privée suisse prend à RBC Dexia Investor Services la place de leader du classement mondial des dépositaires (Global Custody Survey) réalisé par Global Investor. Le magazine britannique demande aux investisseurs, gérants d’actifs, assureurs ou fonds de pension, de noter leurs prestataires. Les différentes catégories ne comportent pas le même nombre d’établissements, car pour figurer dans un classement, ils doivent avoir reçu au minimum 25 notes (dont 5 en dehors de leur marché domestique, soit l’Europe pour les acteurs européens, ce qui peut en avoir éliminé certains).

Pictet mise sur la stabilité des équipes

Pictet & Cie est le dépositaire le plus apprécié par l’ensemble de ces investisseurs, mais aussi plus particulièrement par les investisseurs institutionnels et par ceux détenant plus d’un milliard d’actifs sous gestion. Richard Humes, managing directorchez Pictet, analyse ce résultat comme la conséquence de lourds investissements technologiques, mais aussi de la grande stabilité des équipes, une qualité très appréciée en particulier par les clients privés, qui représentent la moitié des actifs conservés.

RBC Dexia reste en tête en Europe et en Amérique

Pour sa part, RBC Dexia Investor Services, premier durant les six dernières années et deuxième en 2010, reste leader du classement Europe et Moyen-Orient (devant Pictet, le français BNP Paribas Securities Services se situant en quatrième position), ainsi que du classement Amérique. Mais sur la zone Asie-Pacifique, c’est la banque américaine Citi, cinquième du classement mondial, qui décroche la première place.

BP2S leader auprès des gérants européens

Par types d’investisseurs, c’est State Street qui s’avère être le dépositaire le plus apprécié par les assureurs, JPMorgan par les fonds de pension et Brown Brothers Harriman par les gérants d’actifs, devant BNP Paribas Securities Services, leader cependant auprès des gérants européens.

A lire aussi