Innovation financière

Des ajustements pour promouvoir la gestion à la française

le 21/10/2010 L'AGEFI Hebdo

Dans la perspective de la mise en œuvre de la future directive OPCVM (Ucits IV), l’industrie française de la gestion d’actifs devrait bénéficier de quelques ajustements destinés à la rendre plus compétitive. Le ministre de l’Economie, Christine Lagarde, vient d’approuver les propositions du groupe de pilotage dédié au développement du métier en France, sous l’égide du Haut Comité de Place. Elle s’est engagée à publier d’ici à mars 2011 l’ordonnance de transposition de la directive. Surtout, un « référentiel de Place » permettant de diffuser en France et à l’international l’information nécessaire à la commercialisation des OPCVM français dans un format standardisé sera lancé d’ici à 2012, les conditions de souscription dans les fonds français par les investisseurs étrangers seront assouplies (ordres directs), la France misera sur son expertise en matière de fonds maîtres - nourriciers pour accueillir des fonds nourriciers étrangers (un groupe de travail fera des propositions d’ici au 15 novembre)… Enfin une organisation fédératrice chargée de la promotion internationale de la gestion française, pilotée par l’AFG (Association française de la gestion financière), sera mise en place d’ici à fin 2010.

A lire aussi