Immobilier

Hong Kong, des marchés immobiliers à plusieurs vitesses

le 23/06/2016 L'AGEFI Hebdo

Manque d’offres, présence accrue des Chinois continentaux, déclin touristique, sevrage de la spéculation... contribuent à faire bouger les prix.

Le paysage immobilier de Hong Kong est des plus contrastés. Tandis que les marchés résidentiel et commercial traversent une phase d’accalmie, tant au niveau des prix que des loyers, l’immobilier de bureaux, en revanche, bénéficie d’un dynamisme incontestable (lire l’entretien)....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi