Le QE et les taux négatifs accentuent les inégalités de richesse

le 10/03/2016 L'AGEFI Hebdo

Ecart. Les politiques monétaires non conventionnelles – le quantitative easing et les taux d’intérêt négatifs – des banques centrales accentuent-elles les écarts de richesse et les inégalités sociales dans les pays où elles sont mises en œuvre ? s’interroge une étude du bulletin trimestriel de la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi