Hedge Funds - Bridgewater Pure Alpha délivre les meilleures performances du marché

le 03/03/2016 L'AGEFI Hebdo

George Soros détrôné

- Le 4e classement de LCH Investments (groupe Edmond de Rothschild) qui consacre les gérants de hedge funds ayant délivré les performances les plus élevées depuis leur création, place Bridgewater Pure Alpha à la première position de l’édition 2015. Ce fonds multi-classes d’actifs (obligations, devises, indices actions, matières premières) piloté par Ray Diaolo, a délivré en 41 ans une performance estimée par LCH Investments à 45 milliards de dollars. En tête de classement en 2014, Quantum Endowment Fund glisse à la deuxième place avec une performance qui s’élève à 42,8 milliards de dollars depuis son lancement en 1973. Le fonds géré par George Soros a été transformé en family office en 2011 (L’Agefi Hebdo du 25 février) afin d’échapper à une réglementation jugée trop contraignante. A la troisième marche du podium, Appaloosa a distribué 22,8 milliards de dollars à ses investisseurs depuis 1993, année de sa création. Ce véhicule investi sur les marchés actions et obligataires distressed dispose d’un lock-up de trois ans durant lesquels les clients ne peuvent racheter qu’au maximum 25 % de leurs investissements.

Marché décevant

- Collectivement, en 2015, les 20 premiers gestionnaires de fonds ont délivré 15 milliards de dollars de gains nets (399 milliards depuis leurs lancements respectifs) au cours d’une année jugée décevante pour le segment des hedge funds. Les autres single hedge funds sous-performent avec une perte globale de 99 milliards, l’an dernier. « Les rendements des fonds alternatifs en 2015 sont insatisfaisants, relève Rick Sopher, président de LCH Investments et responsable de la multigestion alternative d’Edmond de Rothschild. Néanmoins, comme à l’accoutumée, les meilleurs gérants, qui ont eux-mêmes beaucoup investi dans leurs fonds au côté de leurs clients, ont surperformé significativement les autres. »

- La spécificité de ce Top 20 est de regarder l’industrie des fonds alternatifs non pas sous l’angle de la performance délivrée par les acteurs en pourcentage des actifs sous gestion, « mais en évaluant les gains nets de frais », indique Rick Sopher. Edmond de Rothschild, qui pilote le fonds de hedge funds le plus ancien au monde (1969), explique que cette méthodologie a le mérite de mettre en avant les différents cycles de vie des fonds d’investissement. « Il est désormais reconnu qu’au lancement du hedge fund, ses performances sont souvent élevées notamment à la faveur d’un actif sous gestion encore contenu », souligne Rick Sopher. Le succès amenant de nouvelles souscriptions, le fonds grossit et les rendements commencent généralement à fléchir.

Les 20 hedge funds les plus performants au monde au 31 décembre 2015

A lire aussi