Le marché du crédit a les nerfs à vif

le 18/02/2016 L'AGEFI Hebdo

Dans le sillage des matières premières et du pétrole, les émetteurs bancaires ont été attaqués, faisant ressurgir le souvenir de la grande crise.

Le marché du crédit a les nerfs à vif
Deutsche Bank a été au cœur de la déroute des banques européennes après l’annonce de fortes pertes et des craintes sur le paiement d’un coupon.
(Bloomberg)
Les investisseurs sur les marchés crédit ont récemment cru revivre, l’espace de quelques séances, les pires heures de la crise des crédits subprime et de celle de l’euro. « C’est comme essayer d’attraper un couteau qui tombe ou rester planté face à un train de marchandises qui vous fonce dessus,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi