Le label ISR de place prend du retard

le 19/03/2015 L'AGEFI Hebdo

Le label ISR de place prend du retard
(Pierre Chiquelin)

Sans nouvelles. Les intentions sont là, mais le projet se fait toujours attendre. Le projet d’un label ISR (investissement socialement responsable) de place permettant de promouvoir l’investissement éthique sous le sceau d’une « marque » portée par les pouvoirs publics, accuse un sérieux retard. Pourtant l’idée n’est pas nouvelle. Depuis 2012, le Grenelle de l’environnement impose aux sociétés de gestion de communiquer leur prise en compte ou non des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans la sélection des entreprises. Plusieurs rapports gouvernementaux ont ensuite évoqué l’élaboration d’un label ISR. Idée reprise dans le livre blanc « Financement de la transition écologique ». Depuis lors, l’AFG (Association française de la gestion financière) et sept autres acteurs de l’ISR (*) ont uni leurs forces avec d’autres parties prenantes afin de proposer à Bercy (photo) de travailler ensemble à la construction de ce label. Si le gouvernement annonçait en décembre sa mise en place toute proche, les professionnels de la gestion sont toujours dans l’attente. Et cela à quelques jours d’un appel d’offres prévu par Bercy, en vue de sélectionner trois certificateurs.

*L’Afnor, le Comité intersyndical de l’épargne salariale (CIES), Finansol, le Forum pour l’investissement responsable (FIR), Novethic, l’Observatoire pour la responsabilité sociétale des entreprises (ORSE) et Paris Europlace.

A lire aussi