Julius Baer défend sa rentabilité

le 05/02/2015 L'AGEFI Hebdo

Julius Baer défend sa rentabilité
Confiance. Julius Baer a annoncé des résultats annuels en hausse le 2 février. Comme prévu, la banque zurichoise a aussi dévoilé un programme de réduction des coûts destiné à défendre sa rentabilité face à l’appréciation du franc suisse dans le sillage de l’abandon du taux plancher par la Banque nationale suisse (BNS). Elle entend, pour l’heure, économiser 100 millions de francs (95 millions d’euros) par an, dont une majorité dès 2015, par le biais notamment de la suppression de 200 postes par non-renouvellement de contrats arrivant à terme ou réduction des effectifs en middle et back-office. Deux tiers environ des coûts du groupe sont libellés en francs contre un tiers seulement des revenus, un déséquilibre pourtant atténué par l’intégration en bonne voie de l’activité de banque privée hors des Etats-Unis de Merrill Lynch. En parallèle, la collecte nette de 13 milliards de francs a soutenu une progression de 14 % des actifs sous gestion en 2014, à 291 milliards de francs. Gage de confiance, Julius Baer propose un dividende par action en hausse de 0,6 à 1,0 franc au titre de l’exercice écoulé.
 

A lire aussi