La faiblesse des taux d’intérêt porte les marchés immobiliers

le 18/02/2016 L'AGEFI Hebdo

Bulle. Pour un financement avec une durée et une mensualité identiques, un particulier réalise un gain de 25 % de pouvoir d’achat immobilier en sept ans (fin 2015 versus fin 2008), indique une note du Crédit Foncier. Le dynamisme, l’an dernier, aussi bien du marché résidentiel que de l’immobilier...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Hebdo

A lire aussi