Collecte OPCVM - Bis repetita mensuel pour Amundi

le 18/12/2014 L'AGEFI Hebdo

Regain pour les fonds de trésorerie…

-Pour la première fois en six mois, le classement mensuel EuroPerformance-a Six Company des OPCVM de droit français témoigne d’une collecte nette positive (+4,5 milliards d’euros) pour les fonds monétaires. Avec 285 milliards d’euros, l’encours de cette classe d’actifs ne compte désormais plus qu’un retard de -2,1 % sur douze mois glissants. Cela profite à nouveau, pour le deuxième mois consécutif, à Amundi (+2,7 milliards d’euros nets pour tous ses fonds de droit français), ainsi qu’à CM-CIC AM (+2,6 milliards), et dans une moindre mesure à BFT Gestion (+0,8 milliard). BNP Paribas AM et Natixis AM connaissent une décollecte nette.

… et encore des obligations

Les fonds investis en obligations demeurent solidement orientés à la hausse, avec une nouvelle progression de +1,3 % et une collecte nette de près de 1,1 milliard d’euros (sur un encours de 103,9 milliards), également à l’avantage d’Amundi (et de Natixis AM). La perspective d’une intervention de la Banque centrale européenne sur les dettes souveraines de la zone euro, combinée à un niveau d’inflation encore en baisse, continue de nourrir l’aplatissement des courbes de taux : sous les 2 % pour les 10 ans espagnol et italien, sous la barre de 1 % pour les taux allemand et français. Avec pour conséquence des performances positives pour une très large majorité de fonds (+0,9 % pour le compartiment « obligations Europe » par exemple), et un gain mensuel de l’encours étudié de 426 millions d’euros. Les fonds de catégorie « très court terme » ont recueilli une demande mensuelle de +600 millions d’euros, alors que les fonds haut rendement connaissent une décollecte de 100 millions.

Les fonds de « performance absolue » enregistrent une progression de leur encours de 1,3 %, à 38,9 milliards, avec un effet marché positif (+537 millions), mais aussi une collecte positive (+119 millions). Grâce à des performances en hausse pour la plupart des stratégies concernées : +2 % pour la gestion flexible (collecte de 150 millions), +0,6 % pour les long/short equity, +0,3 % pour l’arbitrage de taux, etc.

Collecte actions mitigée

-Le tableau est un peu moins positif pour les fonds actions avec une décollecte de -343 millions d’euros sur le mois de novembre, malgré un rebond de +3 % en performance, l’équivalent de 6,4 milliards d’euros d’encours supplémentaires (à 216,9 milliards, +5,4 % sur 12 mois glissants). La baisse de l’euro face au dollar profite aux actions Europe (+3,9 %, mais -1,1 milliard d’euros pour la collecte), sans nuire aux actions américaines (+2,9 %), même si ce sont les actions Asie-Pacifique (+559 millions) ou sectorielles (+295 millions) qui attirent les investisseurs.

-Les obligations convertibles enregistrent leur première hausse significative d’encours depuis mai (+0,8 % à 16,1 milliards), mais la collecte ne suit pas (-128 millions).

Classement par montants de collecte sur les fonds de droit français pour le mois de novembre 2014 (en mns €)

A lire aussi