OPCVM Lyxor International AM devance les spécialistes du monétaire en mai

le 19/06/2014 L'AGEFI Hebdo

Le monétaire encore en repli

Les fonds monétaires sont globalement repartis dans une phase de décollecte au mois de mai, avec -3,5 milliards d’euros sur ce segment (contre -1,9 milliard en avril et -9,8 milliards en mars). La situation de collecte nette totale s’en trouve de nouveau altérée, à -2,3 milliards d’euros (contre -671 millions en avril), selon ce classement EuroPerformance-a Six Company sur les OPCVM de droit français. Cette décollecte a cependant été compensée par un effet de marché de +9 milliards d’euros, pour un encours en progression de 0,9 %, à près de 784 milliards d’euros à fin mai.

Les spécialistes du monétaire semblent donc particulièrement touchés par la décollecte, notamment les fonds de trésorerie court terme (-3,8 milliards). Amundi et BNP Paribas AM ferment le classement.

Lyxor International AM arrive en tête du classement général avec près d’un milliard d’euros de collecte nette en mai, dont plus de 500 millions sur ses fonds actions et près de 400 millions sur ses fonds obligations.

Les obligations en vogue

 La bonne orientation des marchés de taux et de crédit européens continue de soutenir les fonds obligataires : +1,4 milliard d’euros de souscriptions nettes (qui s’ajoutent aux 510 millions de gains via le marché, pour un encours de près de 97 milliards). Le compartiment euro s’arroge la majeure partie des flux (+985 millions), en particulier les catégories de moyen et long terme (+569 millions) et toutes maturités (+561 millions). Les fonds de courte maturité sont logiquement peu recherchés (-110 millions). Malgré les risques d’une bulle pointés du doigt par la Banque centrale européenne, le compartiment du haut rendement continue d’attirer les investisseurs (+177 millions). Les fonds de la catégorie pays émergents (+169 millions) bénéficient également de la quête d’une rémunération attractive.

Les fonds actions enregistrent une vive progression de +3,1 % en mai pour un encours de 218 milliards (un plus haut depuis février 2011), sous l’effet d’une performance mensuelle positive et d’une collecte continue de +463 millions d’euros en mai. Les fonds européens dans leur ensemble rassemblent +565 millions de flux acheteurs, de même que les fonds marchés émergents (+310 millions) et énergies (+170 millions), alors que les fonds euros décollectent (-239 millions), tout comme les fonds small et midcaps.

Parmi les autres classes d’actifs, les fonds de convertibles marquent le pas, les fonds diversifiés souffrent (notamment Carmignac), malgré des performances positives et une bonne collecte pour ceux à dominante taux (+290 millions). Les fonds de performance absolue voient leur encours atteindre 36,5 milliards sous l’impulsion d’une collecte nette de 213 millions en mai.

Classement par montants de collecte sur les fonds de droit français pour le mois de mai 2014 (en mns €)

A lire aussi