L'Erafp verra ses règles d’investissement assouplies

le 11/12/2014 L'AGEFI Hebdo

Long terme. Le gouvernement va assouplir les règles de l’Etablissement de retraite additionnelle de la fonction publique (Erafp) d’ici à la fin de l’année. Le fonds de pension devrait pouvoir investir jusqu’à 40 % de ses actifs (plus de 15 milliards d’euros fin 2013) en actions (dont 3 % non cotées), contre 25 % d’actions cotées et un minimum de 65 % en obligations aujourd’hui (le reste dans l’immobilier). De quoi injecter au moins 5 milliards d’euros supplémentaires dans les actions d’ici à 2020, « au service du financement de l’économie » et dans une logique de long terme. Le gouvernement devrait aussi permettre à l’Erafp d’investir dans des fonds ouverts en direct pour 3 % de son actif – et non plus seulement via des mandats de gestion dont les appels d’offres peuvent prendre un an –, et dans des créances non cotées pour 3 %.

A lire aussi