Les risques de bulle s'accentuent pour certaines catégories d'actifs

le 11/09/2014 L'AGEFI Hebdo

Les risques de bulle s'accentuent pour certaines catégories d'actifs

Chasseurs de prime. Attention ! prévient l’Autorité européenne des marchés financiers (Esma) dans son rapport « Trends, risks and vulnerabilities » de juin, « le sentiment de marché positif prédominant a été en contradiction avec des fondamentaux économiques sous-jacents moroses, mais en ligne avec l’environnement de taux ultra-bas ». Le contexte actuel de taux d’intérêt dans l’Union européenne a poussé les investisseurs dans une recherche effrénée de rendement, aidés en cela par une liquidité globale des plus abondantes. Ce qui fait dire à l’Esma « que les craintes portant sur la valorisation ont augmenté, de même que les risques d’une volatilité future ». La quête de rendement se fait sentir sur les marchés obligataires corporate, investment grade comme high yield. Le mouvement de compression des rendements (voir le graphique) en 2013 se poursuit, entraînant une convergence des différentes catégories de rating. Sur le plus long terme, le rapport de l’Esma détecte quatre sources de vulnérabilité : les risques opérationnels sur les plates-formes de trading, les fonds indiciels (ETF), le financement participatif (crowdfunding) et le marché du repo.

A lire aussi