Les plans de retraite britanniques subissent la correction des marchés

le 30/10/2014 L'AGEFI Hebdo

Érosion. Les réactions à court terme des marchés ont un impact important sur les systèmes de retraite britanniques dont le financement est pourtant un processus de long terme. Le déficit des plans de retraite internes aux 350 grandes entreprises britanniques cotées (FTSE 350) s’est accru de 50 % au cours de la première quinzaine d’octobre, selon des estimations du cabinet Hymans Robertson rapportées par le Financial Times. En dépit de 15 milliards de sterling de renflouement sur les douze derniers mois opérés par les entreprises concernées, le déficit est passé de 63 à 96 milliards. La détérioration s’explique par la baisse de 0,3 point de pourcentage du rendement des gilts qui sert de référence aux engagements futurs. Quant aux actifs, ils ont subi la baisse de 11 % du FTSE 100.

A lire aussi