Patriotisme

le 22/05/2014 L'AGEFI Hebdo

C’est une véritable guerre que se livrent les Etats américains pour attirer les entreprises et les emplois. En comparaison, l’Union européenne joue petits bras. La presse et les cabinets d’analyse en font actuellement leurs choux gras outre-Atlantique. La panoplie est vaste : réductions ou exonérations d’impôts, versements de cash, prêts garantis ou à des conditions avantageuses… Au total, les Etats-Unis consacrent 80 milliards de dollars d’aides chaque année, soit 7 % des impôts locaux et fédéraux. Le tout sans aucune étude d’impact sérieuse et souvent sans créer un emploi. Exemple emblématique : l’Etat de Washington a fourni 8,7 milliards de dollars d’aides à Boeing en 2013. Les pactes de non-agression entre Etats restant lettre morte, les critiques suggèrent à l’administration Obama de prendre exemple sur l’Union européenne, de collecter sérieusement l’information et de produire des analyses coût-bénéfices.

A lire aussi