OPCVM Templeton Global Bond maintient sa place de plus gros fonds

le 11/09/2014 L'AGEFI Hebdo

Indétrônable, mais…

Malgré une décollecte continue depuis 12 mois, Templeton Global Bond Fund se maintient à la première place du classement de juin élaboré par Morningstar des fonds ouverts distribués en Europe, avec 28,2 milliards d’actifs gérés. Désormais à la 4e position, son autre fonds phare, Templeton Global Return Fund, connaît pour sa part son premier mois de souscriptions positives depuis juillet 2013, mais se maintient parmi les plus importants OPCVM grâce à un actif sous gestion de 25,8 milliards d’euros. A la deuxième place de ce tableau, M&G Optimal Income Fund collecte sur ce seul mois de juin 830 millions d’euros et plus de 5,4 milliards depuis le début de l’année, soit un niveau de souscription parmi les plus importants depuis janvier. Le fournisseur de données indique par ailleurs que sur les trois dernières années, ce fonds obligataire flexible n’a affiché que deux mois de flux sortants ! Juste derrière lui et clôturant le trio de tête, SLI Global Absolute Return Strategies Fund, un fonds de performance absolue géré par Standard Life Investments, collecte 198 millions d’euros en juin et 840 millions depuis le début de cette année.

A la 5e position, Carmignac Patrimoine voit le vaste mouvement de rachats se poursuivre. Le fonds diversifié de Carmignac Gestion affiche des flux sortants de l’ordre de 4,4 milliards depuis janvier. Un sort que connaît également le produit phare de Pimco, Pimco GIS Total Return Bond Fund, qui se positionne à la 10e place du classement des fonds les plus importants, avec 12,4 milliards d’euros gérés et une décollecte de 3,6 milliards sur le premier semestre 2014. Les investisseurs pénalisent sa contre-performance. Les rendements délivrés par ce fonds (3,9 % de janvier à juin) sont en retrait de 50 points de base (pb) par rapport à la moyenne des fonds obligataires diversifiés sur les Etats-Unis.

Difficile mois de juin pour KBC

En outre, juin a été sans conteste particulièrement douloureux pour le gérant KBC qui affiche des flux sortants de 1,36 milliard d’euros sur ce mois. En tête du classement des établissements ayant le plus décollecté en juin, ses retraits atteignent 1,98 milliard d’euros sur le seul deuxième trimestre 2014. Un montant que seul Carmignac Gestion dépasse avec 2,5 milliards décaissés entre avril et juin, malgré les fortes demandes d’investissements pour Carmignac Portfolio Capital Plus, un fonds multiclasses d’actifs et multistratégies. A la 2e place de ce Top 10, le gestionnaire norvégien DNB décollecte de plus de 900 millions d’euros en juin, à cause de son fonds obligataire de court terme, responsable de ces rachats. La filiale de gestion d’UBI, 5e du classement, en raison d’une décollecte de 523 millions d’euros en juin, souffre de rachats importants sur sa gamme de produits diversifiés. Quant aux flux sortants d’Axa, ils sont principalement effectués depuis deux fonds exposés aux Etats-Unis qui représentent des retraits de 920 millions d’euros sur le seul mois de juin. A l’inverse, d’autres maisons connaissent des périodes très favorables : Capita Financial, UBS et Scottish Widows collectent chacun, sur juin, 1,9 à 2,2 milliards d’euros. Le gros des souscriptions est réalisé respectivement par un fonds actions, Woodford Equity, des fonds obligataires notamment high yield du côté d’UBS et un fonds d’émissions d’entreprises pour Scottish Widows.

Les dix plus gros fonds commercialisés en Europe en juin 2014

A lire aussi