L’inflation européenne arrive en zone rouge

le 18/12/2014 L'AGEFI Hebdo

L’inflation européenne arrive en zone rouge

Danger. C’est l’indicateur qui fait peur aux banquiers centraux : le swap d’inflation à 5 ans. Il permet de mesurer les anticipations d’inflation dans le marché. Or en Europe, « le cinq ans dans cinq ans » s’enfonce depuis mi-août sous les 2 %, l’objectif d’inflation de la Banque centrale européenne (BCE), à un plus bas historique de 1,68 %. De là à en conclure que les investisseurs anticipent la déflation il n’y a qu’un pas. Même aux Etats-Unis, les anticipations sont au plus bas depuis la crise financière, à 2,38 %. Cette baisse de prix est en grande partie liée à la chute des cours du baril de pétrole. Mais pas uniquement, comme l’attestent les derniers chiffres publiés en France en novembre. L’inflation sous-jacente, qui n’inclut pas l’évolution des prix les plus volatils comme ceux de l’énergie, est négative (-0,2 %) sur un an en novembre pour la première fois depuis que la statistique existe. Et l’inflation devrait poursuivre sa décrue, à en croire le gouverneur de la Banque d’Italie, pour qui plusieurs membres du Conseil des gouverneurs de la BCE veulent intervenir pour éviter la déflation. Le marché attend désormais un programme de rachat d’actifs souverains.

A lire aussi