Le Japon est sorti de récession fin 2014

le 19/02/2015 L'AGEFI Hebdo

Oh hisse ! L’économie japonaise a rebondi au quatrième trimestre 2014 après deux trimestres successifs négatifs d’évolution du PIB, ce qui caractérise une récession technique. Le produit intérieur brut a progressé de 2,2 % en rythme annualisé (0,6 % en trimestre/trimestre), soit en deçà du consensus des économistes qui tablait sur une croissance de 3,7 %. Le PIB nominal, qui intègre les hausses de prix, ressort à 4,5 % en rythme annualisé. En dépit de fluctuations erratiques dues au relèvement de la TVA en avril, l’économie nippone enregistre une croissance zéro sur l’ensemble de l’année faisant suite à une expansion de 1,6 % en 2013. La hausse du taux de TVA avait provoqué dans son sillage une chute de l’activité au deuxième trimestre de 6,7 %, ce qui a amené le gouvernement à reporter une seconde hausse prévue initialement en octobre 2015 à avril 2017. Les économistes de Société Générale signalent que le taux de chômage (3,4 %) est passé en décembre sous le Nairu (taux de chômage non accélérateur de l’inflation) estimé à 3,5 %. Pour 2015, la Banque de Japon table sur une augmentation du PIB de 2,1 % pour l’année fiscale à fin mars 2016. Elle ne devrait pas atteindre son objectif d’inflation de 2 % en raison de la baisse des cours du pétrole. Une inflation zéro ou négative est même probable cet été.

A lire aussi