Les entreprises ne voient pas la reprise

le 22/05/2014 L'AGEFI Hebdo

Noir c’est noir. « Le redressement économique de l’Europe est lent et douloureux, la récession continue d’avoir un impact catastrophique sur l’activité des entreprises », estime le cabinet Intrum Justitia à l’occasion de la présentation de son enquête European Payment Index 2014, réalisée auprès de 10.000 chefs d’entreprise dans une vingtaine de pays européens. « Rejetant la médiatisation autour d’une pseudo reprise économique », 72 % des répondants ont indiqué n’avoir constaté aucune amélioration au cours des trois derniers mois et 46 % d’entre eux prévoient une aggravation du risque d’impayés et un allongement des délais de paiement. L’optimisme de la Commission européenne n’est pas partagé, indique l’étude. « Dans 20 pays, les répondants ont signalé des problèmes de liquidité, ce qui a contraint 26 % d’entre eux à licencier du personnel. Au total, 40 % des entreprises ne créeront pas d’emplois en raison du manque de liquidité, conséquence directe du poste créances douteuses. » L’étude du cabinet suédois fait apparaître des pertes pour créances irrécouvrables de 360 milliards d’euros sur l’année 2013, soit 3,1 % du chiffre d’affaires des entreprises interrogées. Intrum Justitia fait remarquer que « l’obligation morale de rembourser ses dettes varie considérablement d’un pays à l’autre ». Pour la première fois depuis cinq ans, les Finlandais se disent inquiets. Les prévisions les plus pessimistes sont recensées au Portugal, en Grèce, en Espagne et en Italie.

A lire aussi