La dette publique et privée atteint 215 % du PIB en France

le 01/05/2014 L'AGEFI Hebdo

Vases communicants. Une dette privée de 122 % du PIB et une dette publique de 93,5 % : la dette cumulée des ménages, des entreprises et de l’Etat ressort à 215,5 % du PIB, selon des données à fin 2013 établies par la Banque de France.

En un an, l’endettement des entreprises (1.348 milliards d’euros) diminue légèrement exprimée en pourcentage du PIB et se stabilise en pourcentage de la valeur ajoutée.

Côté ménages, la dette (1.163 milliards) progresse de 0,5 point de PIB à 56,5 % et se stabilise à 83,5 % quand elle est exprimée par rapport au revenu disponible brut.

Sur dix ans, une rupture dans l’endettement des ménages est très nette à partir de 2010 (voir graphique).

La forte progression du crédit sur la période 2003-2010 a permis à la consommation de « tirer » la croissance économique sur cette période.

Désormais, ce soutien n’existe plus. Pour la dette publique, la rupture remonte à fin 2008 : stable autour de 65 % du PIB avant cette date, l’endettement public s’est accru de 30 points par la suite. 

A lire aussi