Du crédit et des projets d'infrastructures pour soutenir l'économie chinoise

le 22/01/2015 L'AGEFI Hebdo

Du crédit et des projets d'infrastructures pour soutenir l'économie chinoise

Étais. L’économie chinoise continue de s’essouffler, à l’image de la baisse des crédits en décembre et du ralentissement des investissements directs étrangers (IDE) en 2014. Ces derniers ont certes progressé de 1,7 %, à 119,6 milliards de dollars, mais à un rythme moindre qu’en 2013 (+5,6 %). La production de crédits a chuté de 14 % en fin d’année dernière, malgré la forte progression du shadow banking. Le montant cumulé de l’ensemble des prêts a bondi de 47 % à 1.690 milliards de yuans. Les banques sont réticentes à en accorder de nouveaux dans un contexte d’augmentation des créances douteuses. La PBoC a pris de nouvelles mesures de soutien. Elle va prêter 50 milliards de yuans à taux réduits aux banques pour financer les entités les plus fragilisées par le manque de liquidité : les agriculteurs et les petites entreprises. Par ailleurs, de nouveaux projets d’infrastructures, notamment ferroviaires, vont être lancés pour un montant de 53,1 milliards de yuans. La croissance économique a ralenti à 7,4 % en rythme annuel en 2014, son niveau le plus faible depuis 24 ans. Le Fonds monétaire international a revu en baisse sa prévision pour 2015 à 6,8 %.

A lire aussi