La Chine doit encore agir

le 18/06/2015 L'AGEFI Hebdo

Soutien. La Chine va devoir mettre en place de nouvelles mesures de relance. Les dernières statistiques publiées pour le mois de mai confirment la faiblesse persistante de l’économie. Les investissements ont crû de 11,4 %, sur les cinq premiers mois de l’année, leur rythme le plus faible depuis 2000. Mais le plus inquiétant est la chute de 17,6 % des importations en mai. Les exportations n’ont quant à elles progressé que de 2,5 %. « L’activité est restée faible malgré la multiplication des mesures de soutien à la croissance », s’inquiètent les économistes d’UBS. Ils anticipent une nouvelle baisse des taux dans les prochaines semaines (la quatrième en quelques mois), les taux réels restant élevés en raison de la baisse rapide de l’inflation, et des mesures pour accroître l’investissement, notamment dans les infrastructures.

A lire aussi