2014, une année chahutée

le 08/01/2015 L'AGEFI Hebdo

2014, une année chahutée

Tandis que les dettes souveraines ont de nouveau brillé l’an dernier, sur fond de désinflation, la baisse du prix du baril de pétrole a surpris par son ampleur. Une fois de plus, les actions américaines font mieux que les européennes. La dynamique de croissance est du côté des Etats-Unis, entraînant une forte appréciation du dollar.

A lire aussi