La zone euro renforce ses outils de gestion de crise

le 17/03/2011 L'AGEFI Hebdo

Fortification. Les chefs d’Etat et de gouvernement de la zone euro ont décidé le 12 mars de renforcer le Fonds européen de stabilité financière (FESF) et le Mécanisme européen de stabilité (MES) qui lui succédera en 2013. Le FESF pourra prêter 440 milliards d’euros au total, contre 250 milliards actuellement, et le MES 500 milliards. La capacité de financement du MES sera assurée par « une palette combinant de façon appropriée capital versé, capital exigible et garanties ». Les pays de la zone ont aussi consenti à ce que les deux mécanismes puissent, « à titre exceptionnel », acheter de la dette sur le marché primaire. Les taux d’intérêt des prêts seront revus à la baisse, conformément aux principes appliqués par le Fonds monétaire international, mais en restant au-dessus des coûts de financement du fonds. Par ailleurs, les chefs d’Etat ont adopté un « pacte pour l’euro » pour renforcer, entre autres, la compétitivité, la viabilité des finances publiques et la coordination des politiques fiscales. Ce pacte sera proposé aux autres membres de l’Union européenne les 24 et 25 mars.

A lire aussi