Zone euro, la crise ampute le revenu des ménages

le 02/02/2012 L'AGEFI Hebdo

Facture. Depuis que la crise économique et financière fait sentir ses effets sur l’Europe, c’est-à-dire depuis la première partie de 2008, les ménages de la zone euro voient leur revenu disponible brut (RDB) réel diminuer avec régularité. Les données trimestrielles d’Eurostat à fin septembre 2011 indiquent que sur la quinzaine de trimestres écoulés depuis le début de 2008, trois ont connu une évolution positive du RDB, un a vu une croissance zéro et dix une évolution négative. Depuis le début de 2011, le revenu réel des ménages baisse franchement, tout comme d’ailleurs les dépenses de consommation en termes réels, constate Eurostat. Sur 2008, 2009 et 2010, la consommation s’était à peu près maintenue, enregistrant seulement quatre trimestres d’évolution négative. Si fin 2008 et début 2009, les ménages avaient épargné pour faire face à la crise post-Lehman, propulsant leur taux d’épargne à 16 % du revenu, leur capacité à épargner depuis s’est érodée et le taux d’épargne a reculé avec régularité pour atteindre 13,3 % à la fin du mois de septembre dernier.

A lire aussi