Vieille note

le 23/02/2012 L'AGEFI Hebdo

La première fois que la dette française a été notée par Standard & Poor’s, c’était en 1975, l’année du dernier excédent budgétaire connu, indique une note d’Amundi. Moody’s en 1979 et Fitch en 1994 ont suivi. Mais, rappelle la société de gestion, contrairement aux idées reçues, les notations de titres souverains existaient bien avant cette date. Notamment dans les années 30, mais le rating des Etats fut abandonné rapidement. Dépression, mouvements sociaux et militarisation, les Etats européens avaient d’autres sujets de préoccupation que le souci de la qualité de leurs dettes. Parmi eux, un Etat fit tout de même l’objet d’une dégradation. Mais l’agence à l’origine de l’abaissement de la note culpabilisa tellement qu’elle présenta ses excuses au gouvernement concerné. Il s’agissait... de la Grèce. Autres temps, autres mœurs.

A lire aussi