L'avis de... Laurent Seo, associé au cabinet Hiram Finance

« Ucits IV va obliger les acteurs à prendre des décisions d’équipement »

le 09/06/2011 L'AGEFI Hebdo

Quel est le degré de maturité en termes d’équipement des sociétés de gestion quant aux outils informatiques permettant le calcul de la Value-at-Risk (VaR) et des « stress tests » ?

On distingue deux catégories de systèmes d’information : ceux spécifiquement conçus pour la gestion d’actifs, et ceux élaborés initialement pour la banque de financement et d’investissement et qui ont été adaptés aux spécificités de la gestion d’actifs. Ces derniers, avec plus d’antériorité, ont déjà pris en compte les problématiques d’architectures liées à la performance nécessaire pour ces calculs complexes. Ce qui n’est pas encore le cas pour la première catégorie. En termes de maturité d’équipement, toutes les grandes sociétés de gestion sont équipées de ce type d’outils, au moins depuis que le régulateur exige un calcul de VaR pour tous les produits complexes. Les petites sociétés de gestion sont peu ou pas équipées.

Pour quelles raisons cette différence d’équipement ?

Pour les petites structures, même s’il y a une volonté de s’équiper, encore faut-il en avoir les moyens financiers. Outre le logiciel de calcul des risques à acheter et à intégrer, il faut mettre en place une équipe dédiée à la gestion des données pour alimenter ce logiciel. Une solution pourrait être trouvée dans l’externalisation du calcul de la VaR et des stress tests, ce que proposent déjà certains teneurs de comptes. De toute façon, Ucits IV va obliger l’ensemble des acteurs de la gestion à prendre des décisions d’équipement, en interne ou externalisées. En outre, depuis la crise, les investisseurs institutionnels, notamment étrangers, sont de plus en plus exigeants dans ce domaine. Ils auditent très en détail les systèmes de gestion des risques et missionnent des sociétés de conseil pour vérifier de visu ce que leur disent les directeurs des risques des sociétés de gestion : quelles formules de calcul sont utilisées, comment sont nettoyées les données alimentant les moteurs de calcul…

A lire aussi