UBS rassure dans la gestion de fortune

le 10/05/2012 L'AGEFI Hebdo

Collecte. Sous le coup d’une information judiciaire en France pour « blanchiment » d’argent, à la suite d’autres affaires judiciaires, UBS poursuit malgré tout le redressement de sa gestion de fortune. Au premier trimestre, cette division qui gère 1.500 milliards de francs suisses (1.248 milliards d’euros) a attiré 11,5 milliards de francs suisses d’argent frais, contre 5,8 milliards pour son rival Credit Suisse. L’Amérique et l’Asie-Pacifique ont été les principaux contributeurs, suivis de la Suisse. La décollecte se poursuit en revanche dans le reste de l’Europe (-2,7 milliards de francs). A l’échelle du groupe, les revenus ont reculé de 22 % sur un an, à 6,53 milliards de francs. Malgré le rebond de la banque d’investissement, le bénéfice net a chuté de 54 % à 827 millions de francs, en raison d’une charge de 1,16 milliard liée à la valeur de la dette propre d’UBS.

A lire aussi